Temps maussade et très peu de courageux pour le premier et dernier point café de la saison, 5 au départ. A mi-chemin demi-tour pour un cyclo, mal aux jambes. La montée de Cabrials s’est faite vent de face en silence, juste le bruit de notre souffle, quelques gouttes d’eau de pluie font leur apparition Cournonterral et Fabrègues pour le point café, de nombreux cyclistes étaient heureux de se revoir, depuis le temps…. Retour par Montbazin direct car il était déjà 11heures. Un vrai régal vent arrière jusqu’en haut de Cantagal où nous nous sommes séparés pour rejoindre nos habitations. Belle sortie.